Château du Fraisse

Nouic (87 - Haute-Vienne)

Si beaucoup de châteaux ont, au fil des siècles, vu se succéder bon nombre de propriétaires jusqu'à nos jours, peu nombreux sont en revanche ceux qui sont liés à une même famille depuis près de 8 siècles. C'est le cas du château du Fraisse, aux confins de la Marche et du Limousin, fief de la famille des Monstiers Mérinville depuis le 13e siècle. Cette histoire familiale débute en 1220, lorsque Quitterie du Fraisse, unique héritière de cette seigneurie épouse le chevalier Urbain des Monstiers. Le Fraisse n'est alors qu'un logis noble, qui sera détruit en 1356 par le redouté Edouard Plantagenêt, futur prince d'Aquitaine plus connu sous le surnom de Prince Noir. Il faudra attendre le début du 15e siècle et la fin de la Guerre de Cent Ans pour voir le château reconstruit par Jacques des Monstiers. Un de ses héritiers, Jean, évêque de Bayonne et diplomate au service des rois François Ier et Henri II fait quant à lui bâtir dès 1554 le château Renaissance que nous connaissons aujourd'hui. Durant le 17e siècle, François des Monstiers apporte quelques modifications aux lieux, avec la suppression des douves et des ponts-levis et l'aménagement d'un grand parterre devant la façade principale. Même si le château ne subit pas de dommages lors de la période révolutionnaire, des restaurations s'avèrent nécessaires au 19e siècle. Jean des Monstiers et son épouse Marie Gwendolyn Byrd Calwell s'attelèrent à cette lourde tâche : réfection des toitures, remplacement des poutres, création de la bibliothèque et de nouvelles cuisines... Le château du Fraisse demeure de nos jours l'un des rares témoins de l'architecture Renaissance en Limousin. Pour mieux comprendre sa riche histoire, il suffit de s'y laisser guider par l'un des membres de la famille, qui témoignera aussi de la relation passionnée entre cette demeure et les différentes générations qui s'y sont succédées.

Monstier merinville

François des Monstiers, comte de Mérinville
(1609 - 1672)

 

Infos pratiques
 

  • Accès : le château est situé entre Mézières-sur-Issoire et Nouic, le long de la D4. Depuis peu, son jalonnement a été amélioré, notamment depuis des sites touristiques comme le village de Mortemart.

  • Organisation de la visite : des visites guidées sont organisées par les membres de la famille, et il existe, en complément, un fascicule explicatif en vente.

  • Le petit plus : vous venez visiter le Limousin et rêvez d'une vie de château durant votre séjour ? Le Fraisse propose des séjours en chambres d'hôtes, au sein même du château. Une bonne idée de camp de base !


www.chateau-du-fraisse.com
Picto2 fb Chateau-du-Fraisse
Twitter2 LeFraisse

 


Ma visite du château

 

Au fur et à mesure de l'avancée dans la cour d'honneur, plantée d'arbres remarquables, on distingue la majestueuse façade du château Renaissance, serrée entre les communs à gauche et les vestiges du château du 15e siècle à droite. La porte d'entrée monumentale, ornée de médaillons est surmontée d'un cartouche résumant à lui seul l'histoire du château : Je fus construit en 1554 par Jean des Monstiers, mon seigneur évêque de Bayonne. Je fus restauré en 1901 par Mary Gwendaline Byrd Cauldwell marquise des Monstiers Mérinville. Le décor est planté !

Fra01

Fra02

Fra03

Fra04

La visite des intérieurs débute par l'escalier d'honneur de style Henri II. On distingue ici l'une des originalités du château Renaissance, l'utilisation d'une pierre calcaire provenant du Poitou voisin, plus aisée à travailler que le granit local, et offrant des teintes beaucoup plus claires que dans l'habitat traditionnel du Limousin. Au premier niveau du château, s'ouvre la grande salle dominée par sa remarquable cheminée Renaissance ornée de marbres polychromes. Sur le manteau de la cheminée est peinte une évocation du château tel qu'il était au 16e siècle. La pièce suivante abrite la chambre à coucher qui aurait été celle de l'évêque Jean des Monstiers. Son boudoir attenant offre quant à lui une jolie vue sur la campagne environnante.

Fra05

Fra06

Fra07

Fra08

Fra09

Fra10

Fra11

Fra12

Fra13

Fra14

À l'étage supérieur, un long corridor dessert une série de pièces où ont été reconstituées une lingerie, une salle de bains et une chambre de nourrice. Sur les murs de cet étroit couloir sont disposés de nombreux plans des différentes façades du château.

Fra15

Fra16

Fra17

Fra18

Fra19

Retour ensuite au premier étage du château pour admirer la splendide bibliothèque du 19e siècle, où sont disposés de nombreux ouvrages ainsi que les archives de la famille. Au dessus de la porte, une peinture évoque la forteresse de Brigueuil, aujourd'hui disparue. En clôture de cette visite, la chapelle du château se dévoile. Construite initialement au 16e siècle, elle a été remaniée au 19e siècle.

Fra20

Fra21

Fra22


Mes impressions de visite :  ****

Le château du Fraisse fait partie de ces trésors cachés dont la découverte recèle d'agréables suprises. Il fait en effet partie de ces lieux injustement passés sous silence dans les différents ouvrages et "annuaires" traitant des châteaux dans les différentes régions de France. Injustement, car le Fraisse est atypique à bien des égards. Tout d'abord, il faut le reconnaître, on rencontre en Limousin surtout des châteaux forts et autres forteresses ruinées. Les châteaux Renaissance ayant conservé de beaux intérieurs d'époque y sont nettement plus rares, et encore plus ceux qui peuvent se visiter ! Ensuite, parce que ce château est habité d'une riche histoire familiale ininterrompue depuis le 13e siècle. Les visites guidées sont d'ailleurs conduites par des membres de cette famille, dont on peut percevoir aisément la passion pour leur demeure. Enfin pour la quiétude des lieux, au milieu des champs et à l'écart des grands axes. Un dépaysement garanti ! Toutes ces raisons font qu'un détour par le château du Fraisse s'impose si vous passez dans la région.

Visite effectuée en septembre 2016

Vous avez déjà visité ce château ?
N'hésitez pas à donner vos impressions en ajoutant un commentaire ci-dessous !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.