Château de Candé

Monts (37 - Indre-et-Loire)

À l'instar de nombreux autres châteaux du Val de Loire, Candé tient son origine dans une forteresse médiévale. Situé sur un promontoire dominant la vallée de l'Indre, le château est grandement remodelé au début du 16e siècle par François Briçonnet, maire de Tours et receveur général des finances de Louis XII. L'ancienne forteresse est alors remplacée par un pavillon Renaissance, qui verra défiler, au fil des siècles, de nombreux propriétaires qui n'apporteront toutefois pas de modifications majeures à l'édifice. En 1853, le château est acquis par un riche héritier anglo-cubain, Santiago Drake del Castillo. Le château se verra dès lors tripler de superficie, avec la construction d'une aile de style néogothique, très en vogue à l'époque. Son fils Jacques fera quant à lui arriver l'eau et l'électricité au château en 1876. En 1927, le sulfureux industriel franco-américain Charles Bedaux et son épouse Fern Lombard prennent possession des lieux. Ils opéreront une nouvelle modernisation des lieux, en y amenant tout le confort moderne : salles de bains de style art déco, chauffage central, système téléphonique... Dans le parc, des équipements de loisirs apparaissent également, comme un solarium, un court de tennis et un golf 18 trous... En 1937, le château de Candé connaîtra l'un des épisodes les plus médiatiques de son histoire, avec le mariage privé (16 personnes seulement y assistèrent avec l'absence remarquée de la cour d'Angleterre) de l'éphémère et controversé roi d'Angleterre Édouard VIII et Wallis Simpson, épilogue d'une crise institutionnelle majeure en Angleterre. Très fortement soupçonné de collaboration du fait de ses sympathies avec le régime nazi, Bedaux, qui avait, ironie de l'histoire loué son château en 1939 aux Américains pour y loger leur ambassade de repli, meurt en captivité en 1944 à Miami. Son épouse Fern conservera le château jusqu'à sa mort en 1972, date à laquelle il sera légué à l'État, qui le rétrocèdera deux ans plus tard au Département d'Indre-et-Loire.

Edouardviii

Édouard VIII, duc de Windsor

(1894 - 1972)

Wallissimpson

Wallis Simpson

(1896 - 1986)

 

Infos pratiques
 

  • Accès : le domaine de Candé n'est pas forcément des plus évidents à trouver, du fait d'une part que son jalonnement est limité à son environnement immédiat, et que d'autre part il n'est pas forcément identifié en site touristique sur certaines cartes routières... Situé sur la route reliant Chambray-lès-Tours à Monts, le domaine possède un vaste parking intérieur.

  • Organisation de la visite : le château est en visite libre avec des possibilités de visite guidée. Un fascicule de visite est fourni au bâtiment d'accueil, et des fiches de salles viennent le compléter ponctuellement. Les photos sont autorisées sans flash.


www.domainedecande.fr
Picto2 fb domaine.decande

 


Ma visite du château

 

En entrant dans le domaine, on rencontre tout d'abord l'orangerie, qui abrite aujourd'hui le bâtiment d'accueil et la boutique, et les écuries. Puis le château émerge entre les frondaisons des arbres du parc...

Cand01

Le rez-de-chaussée du château ouvre sur le remarquable salon rouge. Ses murs sont ornés de boiseries de chêne et de soieries tourangelles. La cheminée néo-Renaissance, au milieu de la pièce, arbore une médaille honorant l'entrée du roi Louis XII et d'Anne de Bretagne dans la ville de Lyon. À gauche de la cheminée, une porte donne accès à la salle à manger, dont les murs sont recouvert de cuir de Cordoue. Ce même cuir de Cordoue, anciennement cordoan qui donnera le nom de cordonnier ! De part et d'autre de cette pièce, le contraste historique est saisissant entre la cheminée portant les armes des Briçonnet et la fontaine à brandy datant des Bedaux, derniers propriétaires privés du château. Histoire aussi de rappeler que dans cette salle fut disposé le buffet de mariage des Windsor...

Cand02

Cand03

Cand04

Cand05

Cand06

Un petit couloir nous conduit ensuite vers le salon de musique. Au milieu des boiseries Louis XVI trône un piano à jeu automatique du début du 20e siècle. Dans cette pièce fut célébré le mariage religieux des Windsor.

Cand07

Cand08

Cand09

On accède ensuite à la bibliothèque, l'une des pièces les plus époustouflantes du château. Aménagée sur deux niveaux par les Bedaux, son originalité tient aussi par la présence d'un orgue Skinner, installé en 1930. Restauré il y a peu, cet orgue imposant est aussi remarquable par sa rareté, puisque de nos jours, seuls trois modèles dans le monde sont encore en état de fonctionner. La bibliothèque accueillit la cérémonie civile du mariage des Windsor.

Cand10

Cand11

Quelques marches nous conduisent ensuite vers les appartements Windsor, composés de quatre pièces (deux chambres, un cabinet de travail et une salle de bain art-déco) qui accueillirent Édouard VIII lors de son mariage en 1937. Dans l'une des chambres, une copie de la robe de mariée de Wallis Simpson, une robe de crêpe de soie du couturier américain Mainbocher est exposée.

Cand12

Cand13

En sortant de ces appartements, un petit escalier permet de rejoindre le rez-de-jardin, où a été aménagée par les Bedaux l'étonnante salle de gymnastique. On y retrouve des équipements d'une suprenante modernité, tels que des vélos d'appartement, un cheval électrique ou encore une machine à masser.

Cand14

Cand15

Le premier étage du château est occupé en grande partie par les appartements des Bedaux. En y accédant, on peut admirer les entrailles de l'orgue Skinner, afin de mieux apprécier la complexité de cet équipement : pas moins de 1 870 tuyaux et une chambre de commutateurs électriques permettant de faire fonctionner l'ensemble... Avant d'accéder aux appartements, on traverse tout d'abord le dressing de Fern Bedaux. Des tenues des plus grands couturiers y sont exposées, certaines ayant appartenu à la duchesse de Windsor.

Cand16

La chambre-bureau de Charles Bedaux se dévoile ensuite, avec son étonnant lit à opium et son placard aux panneaux de bois du 15e siècle. Reliant la chambre de son épouse, une salle de bain équipée de tout le confort moderne, et notamment d'une baignoire, a été aménagée dans un couloir à l'espace relativement restreint.

Cand17

Cand18

Ultime étape de la visite du château, les appartements de Fern Bedaux se composent d'une vaste chambre avec sa cheminée Louis XV et d'un boudoir aménagé dans une tour du château, duquel un petit escalier menait à une terrasse. La chambre donne également sur une luxueuse salle de bain de style art-déco, à dominante bleue et aux équipements ultra-modernes, tels qu'un système permettant de remplir et vider la baignoire en moins d'une minute ! Détruit en 1943 lors de l'explosion de la poudrerie voisine, le plafond a été restauré en 2007.

Cand19

Cand20

Cand21

Cand22

Cand23


Mes impressions de visite :  ****

Ce château est une réelle agréable surprise. Beaucoup moins médiatisé que ses voisins, je l'ai initialement découvert grâce à un reportage télévisé qui a suscité ma curiosité et donné envie de le découvrir de plus près. Et je n'ai absolument pas été déçu ! Premier point appréciable, Candé n'est pas situé sur le circuit touristique habituel des châteaux du Val de Loire, donc la visite n'en est que plus appréciable, loin de la cohue que l'on peut connaître dans d'autres sites. Atypique aussi par le caractère résolument moderne des aménagements qui y ont été opérés par les différents propriétaires, la visite permet de faire un grand écart historique parfois déroutant. Des circuits thématiques dans le parc permettent également de compléter cette vision. Déroutant aussi, le passé récent du château, avec l'empreinte très forte dans ces lieux de personnages particulièrement sulfureux et controversés... Un petit regret toutefois concerne certaines salles, qui semblent pourtant intéressantes, comme le central téléphonique ou les cuisines en sous-sol, mais qui ne sont pas intégrées au circuit de visite...

Visite effectuée en mai 2016

Vous avez déjà visité ce château ?
N'hésitez pas à donner vos impressions en ajoutant un commentaire ci-dessous !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.