Château de Montrésor

Montrésor (37 - Indre-et-Loire) 

Dominant la vallée de l'Indrois, le site de Montrésor est utilisé dès le 11e siècle par Foulques Nerra comme élément stratégique de sa politique militaire. Le terrible et redouté comte d'Anjou, menant une lutte acharnée contre les comtes de Blois pour le contrôle de la Touraine, fait en effet bâtir un réseau de forteresses, telles Loches, Langeais, Montrichard ou encore Montbazon. Une sorte de Vauban avant l'heure... Les remparts et les tours ruinées demeurent aujourd'hui les seuls vestiges du château primitif, qui, dès la fin du 15e siècle se voit supplanté par une demeure Renaissance. Le conseiller royal Imbert de Bastarnay, propriétaire des lieux depuis 1493 abandonne en effet le vieux château pour un logis plus moderne, mais toujours abrité dans l'enceinte médiévale. En 1849, le comte polonais Xavier Branicki, conseiller financier de Napoléon III et fondateur du Crédit foncier de France prend possession du château, qui, au fil des siècles, s'est fortement dégradé au point de devenir une ruine. Afin notamment d'y abriter sa collection d'œuvres d'art, il fait restaurer le château et aménager autour du logis un parc romantique. Il opère un remeublement des intérieurs et consacre une place importante à l'histoire de la Pologne, allant même jusqu'à dédier le château au roi et héros national Jean III Sobieski. De nos jours, le château appartient toujours aux descendants du comte Branicki.

Branicki

Xavier Branicki

(1816 - 1879)

 

Infos pratiques
 

  • Accès : le château est situé au cœur du village de Montrésor, son accès se fait par la Grande Rue, où quelques places de stationnement sont disposées face aux remparts.

  • Organisation de la visite : le château est en visite libre avec prêt d'un classeur explicatif. Les photos sont autorisées à l'intérieur, sans flash.


www.chateaudemontresor.fr
Picto2 fb Chateau-De-Montresor

 


Ma visite du château

 

L'imposante silhouette du château domine le village de Montrésor, et c'est depuis les bords de l'Indrois que l'on peut le mieux appréhender son histoire. Tout d'abord concernant le choix du site, sur cet éperon rocheux idéal pour y bâtir une forteresse. Puis sur la chronologie même du château, puisque cohabitent les bâtiments des différentes époques de construction, à gauche le logis Renaissance remanié au 19e siècle et à droite les ruines du château médiéval. C'est d'ailleurs par ces tours ruinées, constituant le châtelet d'entrée que l'on pénètre dans le domaine.

Pic001 29

Pic002 29

Pic003 29

En franchissant la porte d'entrée du logis Renaissance, on accède directement à la salle à manger, quelque peu surchargée de trophées de chasse. Lors de la restauration du château, le comte Branicki souhaita apporter des touches de modernité aux lieux, comme dans cette pièce avec un monte-plat communiquant directement avec les cuisines. Ouvrant sur la façade sud du château, plusieurs pièces d'agrément se dévoilent tour à tour. Tout d'abord le petit salon, dominé par une cheminée du 16e siècle provenant du prieuré voisin de Villiers. On trouve également dans ce salon une pièce remarquable, un superbe escalier en acajou de Cuba et bronze doré, dont la maquette était exposée en 1855 à l'exposition universelle de Paris, et que Branicki acheta et fit poser dans l'épaisseur du mur. Enfin, la visite du rez-de-chaussée s'achève par le boudoir italien qui doit son nom à la collection de tableaux s'y trouvant, provenant tous d'Italie.

Pic004 29

Pic005 29

Pic006 29

Pic007 29

Pic008 29

Pic009 29

Pic010 29

L'escalier en colimaçon nous conduit au premier étage du château, et tout d'abord dans la salle de billard. Les tableaux qui sont exposés ici traitent de l'histoire de la Pologne, notamment du roi Jean Sobieski ou encore de l'insurrection de 1861 contre les occupants prussiens. La bibliothèque voisine, recèle quant à elle de nombreux ouvrages rares, dont un atlas hollandais du 16e siècle. Sur la cheminée trône le buste de la comtesse Branicka.

Pic011 30

Pic012 28

Pic013 28

Pic014 27

Le grand corridor qui dessert toutes les pièces de l'étage abrite une urne contenant le cœur de Claude de Batarnay. À son extrémité occidentale, on trouve une surprenante petite chambre, occupée par un lit à la polonaise. À l'opposé, se dévoile la plus grande pièce du château, le grand salon. Il abrite notamment un remarquable buffet à cachettes secrètes, véritable joyau de la Renaissance italienne ayant appartenu à la famille Médicis.

Pic015 24

Pic016 24

Pic017 23

Pic018 21

Pic019 19

Pic020 19

Autour du logis, le parc d'inspiration romantique se dévoile entre les enceintes primitives du château. Il permet de conclure la visite du domaine par une promenade sur le chemin de ronde, offrant de belles perspectives sur le charmant village de Montrésor.

Pic021 15

Pic022 12

Pic023 11


Mon avis :  ****

Idéalement situé à deux pas de la cité de Loches, le château de Montrésor fait certainement partie des plus secrets du Val de Loire. Moins exposé médiatiquement que ses illustres voisins, son intérêt historique et architectural n'en demeure pas moins important. Son caractère atypique aussi, avec l'influence polonaise que lui a apporté dès le 19e siècle son propriétaire le comte Branicki. Même si la visite se limite à quelques pièces du logis Renaissance, on change très régulièrement de style, tant dans le mobilier que dans les collections d'art présentées. On passe d'un univers à l'autre très rapidement, ce qui permet d'admirer la grande diversité des œuvres de la collection. En revanche, un grand point à améliorer concerne la documentation mise à disposition du visiteur. Le classeur prêté est certes complet et présente bien chaque pièce traversée, mais nécessiterait d'être revu tant dans sa forme (un livret de visite par exemple, quitte à payer séparément) que dans sa rédaction, pas toujours très claire... Enfin, en complément de la visite du château, un petit tour par le village en lui-même s'impose. Rappelons que Montrésor est classé, non sans raison, parmi les Plus Beaux Villages de France...

Visite effectuée en octobre 2016

Vous avez déjà visité ce château ?
N'hésitez pas à donner vos impressions en ajoutant un commentaire ci-dessous !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.