Château de Villandry

Villandry (37 - Indre-et-Loire)

Le château de Villandry occupe une position privilégiée, adossé à une colline dominant le Cher et la Loire. De la forteresse médiévale où fut signée en 1189 la Paix de Colombiers, il ne reste que très peu de traces. En effet, cette forteresse, rachetée en 1532 par Jean Le Breton, ministre des finances de François Ier, est alors rasée afin de bâtir le château que nous connaissons aujourd'hui. Ne restent ainsi de l'ancien édifice que les fondations ainsi que le donjon. La famille Le Breton conserve le domaine jusqu'en 1754, année où elle le vend au marquis de Castellane, issu d'une illustre famille provençale. Celui-ci opère des modifications dans l'architecture du château, avec la construction des communs, et la modernisation des lieux. À partir de 1791, Villandry change à plusieurs reprises de propriétaires, et manque de peu d'être démantelé à la fin du 19e siècle. Finalement, le docteur Joachim Carvallo rachète et sauve  le château en 1906. Avec son épouse Ann Coleman, il recrée des jardins dans l'esprit de ceux qui existaient au 16e siècle, et qui font incontestablement la notoriété actuelle de Villandry. Fondateur de la Demeure Historique en 1924, il est pionnier dans l'ouverture des monuments privés au public. Ses descendants perpétuent ainsi cette volonté en ouvrant à la visite une très grande partie du domaine.

 

Infos pratiques
 

  • Accès : le château est situé à l'entrée du village de Villandry en arrivant de Tours. Des places de stationnement sont à disposition le long de la rue.

  • Organisation de la visite : le château est soit en visite libre, soit en visite guidée. Deux dépliants explicatifs sont remis à l'entrée, l'un pour le château et l'autre pour les jardins. Il n'y a pas d'ordre imposé pour la visite des lieux, même si l'on est fortement conseillé de commencer par le château pour avoir un bel aperçu des jardins. Comptez pas moins de 2 heures pour visiter l'ensemble, un peu plus si vous voulez profiter de l'intégralité du domaine : tous les jardins avec promenade dans la forêt notamment... Il est possible de photographier dans le château, sans flash.


www.chateauvillandry.fr
Picto2 fb chateau.jardins.villandry
Twitter2 cj_villandry
Insta3 chateauvillandry

Jardinremarquable

 


Ma visite du château

 

L'ordre de visite des lieux est avant tout dicté par ce que l'on souhaite privilégier : comprendre les jardins ou comprendre le château. Dans cette seconde hypothèse, une promenade dans les jardins s'impose afin de découvrir l'édifice quasiment à 360° et ainsi les différentes phases historiques de sa construction.

Vld01

Vld02

Vld03

Vld04

Les intérieurs se découvrent tout d'abord par le rez-de-chaussée de l'aile ouest avec le salon et ses meubles du 18e siècle. Cette pièce donne également sur le cabinet de travail de Joachim Carvallo, aménagé dans la base du donjon. Logée dans l'aile sud, la salle à manger fut aménagée par le marquis de Castellane avec des teintes qui ne sont pas sans rappeler ses origines provençales. Dans son prolongement se situent enfin les cuisines.

Vld05

Vld06

Vld07

Vld08

Vld09

Vld10

L'escalier d'honneur en tuffeau permet d'accéder au premier niveau du château. Sur les ailes sud et ouest, on y retrouve les appartements privés avec les chambres de la famille et des invités du lieu. Tout d'abord la chambre du Prince Jérôme, à dominante rouge, est celle du frère de Napoléon, propriétaire de Villandry au début du 19e siècle. Plus sobre, la chambre de Joachim Carvallo, propriétaire des lieux dès le début du 20e siècle et créateur des jardins que l'on peut d'ailleurs admirer depuis ses fenêtres. Elle reliée à la bibliothèque qui ouvre sur la chambre du potager puis sur la chambre des douves, qui était celle d'Ann Coleman.

Vld11

Vld12

Vld13

Vld14

Vld15

Vld16

Vld17

Vld18

Vld19

Vld20

Vld21

Vld22

À l'opposé, sur l'aile est, la galerie des peintures regroupe une partie de la collection de Joachim Carvallo, essentiellement composée d'œuvres du Siècle d'Or de la peinture espagnole. Cette galerie ouvre ensuite sur la pièce la plus atypique et majestueuse du château, le salon oriental. Son plafond provient du palais des ducs de Maqueda à Tolède, qui fut démantelé en 1905.

Vld23

Vld24

Vld25

Le dernier étage du château est composé des chambres des enfants communiquant les unes avec les autres. Au fond du couloir traversant l'aile sud, un petit escalier permet d'accéder au donjon, élément le plus ancien du château. On y retrouve, avant d'accéder à la terrasse offrant une vue panoramique sur les jardins, la salle François Ier qui évoque la venue du souverain à Villandry en 1536.

Vld26

Vld27

Vld28

Vld29

Vld30

Vld31

Vld32

Vld33

Vld34

 


Mes impressions de visite :  ****

Si Villandry est mondialement réputé pour ses superbes jardins, le château en lui-même est d'un intérêt majeur même s'il est (injustement) moins reconnu que certains de ses voisins. Pas moins de trois niveaux et une quinzaine de pièces visitables, peu nombreux sont les châteaux qui peuvent proposer un parcours de visite aussi riche... Si le site attire un très grand nombre de touristes, il semble que la plupart d'entre eux se focalisent sur les jardins au détriment du château. Il est donc possible assez facilement de profiter des intérieurs sans se presser et sans être contraint par la cohue. Même si le fascicule de visite peut paraître un peu succinct pour certaines pièces, il permet d'appréhender en détail l'histoire des lieux et des propriétaires qui s'y sont succédés. Côté extérieur, les jardins invitent à l'émerveillement. Je les ai pour ma part visités après les intérieurs et après le parcours dans la forêt, qui offre de belles perspectives sur les différentes terrasses. Une mention particulière pour le récent jardin du soleil où les couleurs vives se mêlent aux parfums...

Visite effectuée en mai 2016

Vous avez déjà visité ce château ?
N'hésitez pas à donner vos impressions en ajoutant un commentaire ci-dessous !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.