Château Gaillard

Amboise (37 - Indre-et-Loire) 

À l'abri du château d'Amboise, et à deux pas du Clos Lucé, le domaine de Château-Gaillard est sans conteste, de toutes les résidences royales, la plus intime et la plus méconnue. Adossée à la falaise de tuffeau, et jouissant d'une exposition idéale, elle a longtemps vécu dans l'ombre de ses deux illustres voisins, alors que pourtant, son intérêt historique est majeur. Son histoire commence à la toute fin du 15e siècle. Le roi Charles VIII est de retour de la première guerre d'Italie au cours de laquelle il est devenu furtivement roi de Naples. Si cette campagne italienne n'est pas couronnée du succès militaire attendu, le souverain revient toutefois avec une grande admiration pour les palais et jardins qu'il a pu y voir, et en particulier la villa Poggio Reale de Naples. Souhaitant se faire bâtir une résidence de plaisance comparable à proximité de son château d'Amboise, il ramène en France avec lui une vingtaine d'artisans et d'artistes italiens, dont le grand jardinier Dom Pacello da Mercogliano. Le site choisi pour cette réalisation est un ancien château médiéval, situé à flanc de falaise, sous l'éperon des Châteliers où a été bâti le château royal d'Amboise. L'exposition plein sud et abritée des vents du nord y est idéale pour y transposer les jardins italiens et y acclimater des espèces inédites. Ce sera la mission de Dom Pacello qui y créera ici le premier jardin de la Renaissance française ainsi que la première orangerie royale en France. Mais Charles VIII, à l'origine de ce projet n'en verra jamais sa réalisation, mourant accidentellement en 1498 dans son château d'Amboise. Le nouveau souverain Louis XII poursuit la construction de Château Gaillard, et en fait le potager royal chargé d'alimenter le château d'Amboise. En 1505, en l'échange d'un bail annuel de 30 sols et d'un bouquet de fleurs d'orangers par an, il cède le domaine à Dom Pacello. De nos jours, les propriétaires actuels s'attachent à redonner à ce lieu son lustre d'antan, et l'ont ouvert à la visite depuis 2014, ce qui en fait l'un des plus récents sites touristiques du Val de Loire...

Dom pacello

Dom Pacello da Mercogliano
(1453 - 1534)

 

Infos pratiques
 

  • Accès : le domaine de Château Gaillard est situé à quelques centaines de mètres du Clos Lucé, au fond de l'allée du Pont Moulin (voie piétonne). Deux parkings sont à disposition à l'entrée de cette voie (un petit gratuit et un plus grand payant), identifiés comme parkings du Clos Lucé.

  • Organisation de la visite : le domaine est en visite guidée, avec plusieurs offres proposées : de la visite simple à la visite privilège... Le site internet du domaine récapitule les différentes possibilités qui s'offrent au visiteur.

  • Le petit plus : ici, l'oranger est roi ! Le lieu est donc idéal pour déguster notamment des jus d'orange bio tout en admirant le parc pacellien. Pour les plus jeunes, l'une des nombreuses cavités troglodytiques du domaine a été aménagée en grotte olfactive. Ici, tous les sens sont en éveil !


www.chateau-gaillard-amboise.fr
Picto2 fb ChateauGaillardAmboise
Insta3 chateau_gaillard_amboise

 


Ma visite du château

 

Lorsque l'on arrive à Château Gaillard depuis la petite allée qui borde l'Amasse, on comprend immédiatement les raisons géographiques qui ont permis à ce lieu de devenir une "petite Italie" au cœur de la Touraine. À gauche, la falaise de tuffeau abritant des vents du nord et à droite une plaine exposée plein sud et baignée par une petite rivière. De quoi bénéficier d'un microclimat parfait pour transposer des jardins méridionaux et y tenter une acclimatation audacieuse de fruits typiquement méditerranéens ! Le tout en pleine ville, un véritable îlot de paix et de verdure ! Le corps de logis bâti en pierre de tuffeau blanc reprend les codes de la première Renaissance italienne par sa riche ornementation. Côté falaise, une petite cour conduit à un remarquable escalier à vis qui demeure le seul vestige de l'édifice médiéval.

Chg01

Chg02

Chg03

On accède aux intérieurs du château par un petit studiolo, conduisant à la salle à manger du Cardinal de Guise. Sa dénomination rappelle qu'en 1559, c'est ici qu'eurent lieu les conciliabules destinés à déjouer la conjuration d'Amboise, visant à enlever le jeune roi François II pour le soustraire à la tutelle de la famille de Guise. L'un des vitraux de cette pièce évoque l'épilogue de cette affaire, lorsque les conjurés furent pendus aux murs du château d'Amboise.

Chg04

Chg05

Chg06

Chg07

Chg08

Passé un petit vestibule, la salle Louis XII présente une galerie de portraits des illustres personnages ayant eu un lien avec le domaine. Parmi eux, Louis XII et son épouse la duchesse Anne de Bretagne, dont les emblèmes respectifs (le porc-épic et l'hermine) sont représentés sur le fronton de la cheminée. Enfin, le grand salon Charles VIII vient clore la visite des intérieurs. Présentant d'impressionnants volumes, cette pièce est dominée par une cheminée monumentale richement sculptée.

Chg09

Chg10

Chg11

Chg12

Chg13

Chg14

À l'extérieur du château, faisant face au magnifique parc pacellien baigné par l'Amasse, l'orangerie a été aménagée sous la terrasse. Elle abrite diverses variétés d'agrumes qui bénéficient d'une exposition idéale à leur épanouissement. Un peu plus à l'ouest, on retrouve le jardin royal de Dom Pacello, prémice des jardins de la Renaissance et incontestable laboratoire expérimental. Enfin, le vaste domaine est parcouru par sept sentiers historiques, qui permettent de découvrir de nombreux communs, dont beaucoup sont troglodytiques (colombier, fours à pain, glacières, chais...).

Chg15

Chg16

Chg17

Chg18

Chg19

Chg20

 


Mes impressions de visite :  ****

En franchissant les portes du domaine de Château Gaillard, difficile de s'imaginer que l'on se trouve en plein cœur de la ville d'Amboise tant le contraste est saisissant. Un sentiment de quiétude se dégage de ces lieux, et le caractère plus intime de cette demeure de plaisance royale y est pour beaucoup. Son cadre atypique aussi, en flanc de falaise, avec de nombreuses parties troglodytes, offrant une variété de couleurs rendant Château Gaillard unique et reconnaissable entre tous. Concernant la visite des intérieurs du château, elle se limite certes à quelques salles mais celles-ci ont été remarquablement mises en valeur ces dernières années. Une exposition retraçant ce chantier très récent est d'ailleurs un bon préalable à cette visite pour comprendre la renaissance de ce lieu d'exception, qui deviendra très vite et sans aucun doute un incontournable de la région d'Amboise. Une alternative parfaite au château d'Amboise et au Clos Lucé tous proches, et l'occasion de retrouver un peu de calme et de sérénité loin de la cohue de ces deux sites ! Enfin, et c'est certainement l'argument ultime pour vous inviter à découvrir Château Gaillard, l'intérêt historique majeur de ce lieu. Véritable laboratoire de l'illustre Dom Pacello, on peut considérer qu'est née ici une partie de la Renaissance française, sur les ornementations du bâti comme dans la conception des jardins. Un petit coin d'Italie en Touraine où tout a commencé ! Donc si vous passez par Amboise, n'hésitez plus, le dépaysement sera garanti !

Visite effectuée en mars 2017 - Avec un remerciement particulier aux propriétaires et équipes du château qui m'ont ouvert les portes du domaine...

Vous avez déjà visité ce château ?
N'hésitez pas à donner vos impressions en ajoutant un commentaire ci-dessous !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.